7. Docteur : la 1ère visite

doc1doc2doc3doc4

Publicités

12 commentaires sur « 7. Docteur : la 1ère visite »

    1. Aberrant qu’un tel commentaire soit laissé sans réponse: utiliser une vidéo caricaturale pour une propagande dangereuse, jusqu’à utiliser une enfant. Scandaleux..

      J'aime

  1. Merci pour ce blog incrayblement dans l’air du temps. J’ai subi une IVG il y a quelques mois et pour moi c’était une evidence. Je n’en garde aucun mauvais souvenir ou traumatisme et le referait si c’etait à refaire. J’ai cependant été choquée de voir la propagande de co***** pro vie qui essayent de te faire culpabiliser alors qu’il n’y a aucune raison. J’étais hyper soulagée, repris le boulot le lendemain matin à 7h et une vie totalement normale. Merci mille fois pour ce blog rigolo et intelligent qui devrait etre présent dans les ecoles lui. Pour la personne du commentaire plus haut, ce n’est pas parce que la fertilité diminue avec l’age qu’il faut se forcer à avoir un enfant maintenant. Et pour être moi même fille de médecin (ouioui ayant subit une ivg), non l’ivg n’a aucun impact sur tes futurs chances de procréer. Bonne journée tous!!!

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai 33 ans, j’ai un fils et je n’ai jamais avorté.
    J’ai fait 3 fausses couches avant de tenir mon premier enfant dans mes bras. Je viens d’en faire une 4ème dans l’attente d’un second enfant.
    Je n’ai jamais été confronté à la question de l’IVG… par chance!
    J’ai décidé que j’étais prête, et surtout désireuse, d’accueillir un enfant un peu après avoir fêté mes 30 ans et je n’aurais pas pu accepter une grossesse avant cette prise de conscience (question de conjoint, de travail, d’état d’esprit… que je n’ai pas à justifier). Sans le moindre doute, je sais que j’aurais eu recours à l’IVG si j’étais tombée enceinte plus tôt, dans une situation qui ne me le permettait pas, et surtout alors que cela ne me convenait pas. Peu importe les difficultés présentes.

    Désormais, je veux un enfant, donc les médecins compatissent et me consolent en me disant qu’il se s’agit que d’un amas de cellules, d’un peu de sang et d’un petit sac vitellin que je perd. Si c’est vrai pour moi, pourquoi ne le serait-ce pas pour d’autres?

    Pour moi, pour mon(mes) fils (à travers sa(leur) future(s) compagne(s), qui sait…), pour ma(mes) fille(s) (un jour peut-être…), merci pour votre message! Vos mots et vos dessins sont francs, amusants, rassurants et intelligents!
    Un grand et sincère bravo, dans l’attente de lire la suite de votre histoire! Bonne continuation et

    Aimé par 1 personne

    1. « l’amas de cellule » est ce qui me gène le plus dans les arguments pour défendre l’IVG :/
      Moi même maman, j’ai traversé le premier trimestre la peur au ventre de faire une fausse couche (comme si le karma de mes 2 IVG précédentes allaient me le faire payer par une fausse couche 😦 ). Dès 2 semaines, c’était mon bébé, et pas un amas de cellule. Mais parce que je le voulais. A 2 mois de grossesse, nous lui parlions à ce petit foetus mais toujours parce que nous le voulions.

      Le foetus peut être un bébé seulement si on lui donne cette importance. Dans le cas de l’ivg, il s’agit simplement d’un foetus, comme son terme légal. Et ce n’est pas plus mal.

      Je continue de considérer mon fils comme un bébé dès sa conception et mes 2 précédentes grossesses comme des foetus. C’est normal de se protéger et d’aider les femmes ayant recours à l’ivg à se ménager psychologiquement en employant les bons termes. Dans le cadre d’une fausse couche, c’est plus délicat pour épauler la maman mais je comprends aussi le discours des médecins (comme : « la nature est bien faite »….. Oo ? ).

      J'aime

    2. Elise, Merci pour ce recadrage et votre apport que je trouve d’une grande classe et qui m’aide. Un enfant, un amas de cellule, un don du ciel, un espoir fou, une tuile, un début de vie, un danger, un immense problème à surmonter, un stress énorme, une promesse, le fruit d’un amour, une surprise ingérable, une décision à prendre, l’enjeu d’un couple ou d’une famille…un début de grossesse, peut être tout cela et bien plus encore… Cela dépend et chaque histoire est une histoire personnelle, vécue par une sensibilité et des possibilités personnelles d’un point de vue unique et chaque histoire de grossesse ou d’ivg est impossible à juger par quelqu’un d’autre. Je vous souhaite Elise bientôt un bébé en pleine forme et beaucoup de bonheur en famille

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, j’ai 19 ans et j’ai vécu cette situation il y a peu de temps. Le médecin m’a fait une remarque de se genre et sa m’a rassurée de me dire qu’effectivement je pourrai avoir des enfants plus tard. Il a répondu a toutes mes questions sans jugement, sans donner son avis. Je pense que la situation n’est pas si dramatique et que les médias et surtout les sites internet font toute une histoire sur cette IVG et entraine des angoisses qui n’ont pas lieu d’être. L’IVG n’est certe pas un acte anodin mais quand on est jeune et qu’on ne connait rien comme moi sur ce sujet la on peut très vite tomber dans une déprime et une honte un malaitre a cause de ses sites internet qui nous culpabilise. Merci a vous d’avoir créer ce blog pour raconter votre histoire tel quelle, je me reconnait un peu dans cette histoire et j’aurai aimer la lire avant pour me faire une idée concrète sur les étapes de l’avortement et dédramatiser la situation au lieu d’avoir lu des témoignages culpabilisant et angoissant… Merci

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai lu ce blog qui m’a été recommander par mon professeur. Sincèrement je te remercie de cette dedramatisation de l’IVG. Je l’ai très mal vécu , même si j’étais sur de ce que je voulais… mais j’ai eu un mauvais contrecoup que je subit maintenant.
    Ce blog ma fais sourire. Et je te remercie vraiment beaucoup !!!

    Aimé par 1 personne

  5. J’y ai aussi eu droit à celle-là, c’est une niaiserie pour faire sourire la pauvre chose qui avorte. Croyez-moi, le truc chiant quand on avorte, ce n’est pas l’avortement, mais toutes ces petites choses pleines de bonnes intentions qui vous rappelle qu’on vous prends pour une pauvre enfant perdue dans la vie. Exaspérant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s