4. Appeler le docteur

docteur11docteur2docteur3docteur4

Publicités

19 commentaires sur « 4. Appeler le docteur »

  1. Je suis tellement triste de vous lire… Triste de voir que votre intention est de « dédramatiser » l’avortement, et que ça puisse enfin devenir un geste banal et accepté. Comme s’il fallait réellement « décompresser » par rapport à l’avortement.

    Votre vécu a été difficile, stressant, angoissant, certes, mais est-ce que cela justifie un tel geste? Il s’agit d’une vie humaine…

    J'aime

    1. Et pourquoi l’avortement ne serait pas un geste banal ? Ce que vous appelez vie, moi j’appelle ça un amas de cellules parasitaires (mais c’est ma vision des choses, et je ne cherche pas à l’imposer aux autres, je veux le CHOIX).

      Il faut plus de récits de ce genre, il faut plus d’histoires d’afab qui sont tombées enceintes, par accident, sous pilule (parce que oui, ça arrive, pour plein de raisons, la magie de la machinerie humaine…) ou à cause d’un oubli, pour toutes les raisons que ce soit, et qui soient ensuite libres de CHOISIR ce qu’iels souhaitent : garder ce qui deviendra un enfant, ou interrompre une grossesse non désirée qui n’apportera rien de bon à personne.

      Avoir un enfant doit être un CHOIX, et non une fatalité.
      Qu’on stoppe de culpabiliser les afab qui choisissent d’avorter. Vous ne voulez pas avorter ? Grand bien vous fasse : n’avortez pas. Mais gardez aussi pour vous votre morale moribonde, s’il vous plaît : ça n’intéresse personne, et c’est dangereux.

      Aimé par 2 people

  2. Pauvre imbécile ! vouloir faire rire sur des choses aussi graves : des petits enfants tués dans le ventre de leur mère pendant que les femelles musulmanes pondent sans arrêt pour pouvoir remplacer le peuple français ! Et vous contribuez à ce malheur en vous faisant avorter. Ils sont contents, les islamistes, de voir des connes comme vous !

    J'aime

    1. Femelles musulmanes qui pondent… Non mais vous n’êtes pas sérieuse ??

      1) Vous parlez d’ÊTRES HUMAINS, des bien vivants pour le coup, pas des potentiels fantasmés par des fanatiques qui imposent leurs croyances au reste du monde. Donc ce sont des FEMMES, pas des femelles, merci.

      2) être musulman, c’est comme être catholique : c’est avoir une croyance et une appartenance RELIGIEUSE. La Musulmanie n’existe pas et être musulman n’est pas une nationalité. Ça ne s’oppose donc pas à être français. On peut être français et croyant, c’est pas antinomique. Les enfants des femmes musulmanes, ils sont FRANÇAIS avant tout.

      3) Non mais cette théorie du complot franchement… Je ne trouve même pas quoi dire tellement c’est lamentable et raciste. Ah et Islamiste =/= musulman. Ou alors tous les cathos ont fait l’inquisition, je sais pas…

      Et ce sont des EMBRYONS et de FOETUS pas des enfants. Jusqu’à la naissance ou un terme très proche, le foetus est indissociable de la mère et n’est pas vivant par lui même.

      Conclusion : gardez vos croyances pour vous, laissez celles des autres en paix et foutez la paix aux gens. Merci.

      Aimé par 1 personne

    2. Wow. Vous semblez être une personne tout à fait délicieuse : confondre enfant et fœtus, parler des gens en des termes peu glorieux, en les rabaissant, en les insultant, on sent une personne saine et bien dans sa vie.
      Non, j’déconne.

      Franchement, allez cracher votre fiel ailleurs, vous n’êtes clairement pas le cœur de cible. Vous n’avez rien compris à la vie et vous distillez un racisme crasseux de seconde zone que personne ne souhaite entendre. Laissez ces personnes tranquilles.
      Et si vous n’êtes pas contente du paysage, franchement, partez, ça nous fera des vacances.

      Aimé par 1 personne

    3. mmmmmmmmmmh mmmmmh, le rapport entre IVG et les musulmanes s’il vous plait ? les musulmanes sont des femmes, oui oui tout comme vous, et pas des femelles, cette terminologie est RACISTE, et je vous rappelle que le racisme est un délit, pas une opinion.
      pensez à éviter les insultes, aussi, la ça vous fait juste passer pour une vieille réac sans arguments, raciste et aigrie, et sortie du cercle de vos amis faschos, vous êtes juste……………………..une vieille réac raciste et aigrie…

      Aimé par 2 people

  3. Ton blog est un petit bijou, des initiatives comme la tienne manquent cruellement alors merci beaucoup ! Ils me font bien rire les pro-life (plus haineux y a pas ?) à vouloir faire passer un embryon (ce truc qui n’est en rien l’équivalent d’une vie humaine) avant la vie, santé, les sentiments, le CHOIX d’une femme bien vivante et bien humaine, elle. Punaise, qu’on en soit encore là en 2016 me désespère (à noter d’ailleurs que l’avortement n’a pas toujours été perçu comme une monstruosité, comme quoi). D’où l’absolue nécessité de ce blog ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ces illustrations aussi marrantes que realistes.je vis cela en ce moment et ça me reconforte.bravo et pour ceux qui ne sont pas en accord qu ils tracent leur route ,nous on choisi la notre et celle d etre liberée delivréeeee!!!

    Aimé par 1 personne

  5. Et vous lorsque vous étiez noisette, vous étiez quoi ? Un assemblage de cellules ? Vous semblez penser que votre vie à de l’importance, celle de l’enfant que vous portez en a peut être aussi..

    J'aime

    1. et est ce à vous de décider pour les autres des décisions à prendre ?
      L’IVG est légal, ne vous en déplaise, après vous pouvez être contre, très bien, ce sera entre vous et votre compagne le moment venu, en revanche, décider à la place des femmes que vous ne connaissez pas de ce qu’elle voudraient faire, c’est NON
      la question de l’IVG légal et médicalisé a été discuté largement en 1975, et il a été voté qu’il serait légal pour préserver la vie des femmes.
      Car savez vous, le seul effet de l’interdiction de l’IVG, ce sont juste des femmes qui meurt, et pas plus d’enfant a naitre
      Culpabiliser les femmes ne sert a rien, le taux d’IVG ne baisse ni n’augmente

      Aimé par 1 personne

  6. C’est rigolo de lire des commentaires anti-IVG… (je passe sur le racisme dégoûlinant, pas la peine d’y prêter attention!)
    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi tant de haine contre les femmes qui décident d’avorter, alors que tant d’enfants sont malheureux, maltraités, mal-aimés… En tant qu’instit’ je vois quotidiennement des enfants malheureux et des parents qui ne peuvent pas saquer leurs gosses (ils les aiment peut-être d’une certaine façon… mais comme BEAUCOUP de gens, ils ne peuvent pas saquer les gamins). Hé oui, c’est un tabou, on ne met jamais de mots là-dessus mais énormément de personnes ne supportent pas les enfants. Et à mon avis, dans le lot, il y a pas mal d’anti-avortement.
    A bon entendeur/euse… Pour moi, mieux vaut un foetus avorté qu’un gosse malheureux.

    Aimé par 1 personne

    1. Je vous rejoins totalement là dessus. J’ai été éducatrice durant 7 ans dans la protection de l’enfance, autant dire que les enfants malheureux, maltraités, mal aimés, carencés, c’était mon quotidien. Et je pense sincèrement qu’il vaut mieux ne pas naitre qu’endurer une vie de souffrance. Il ne s’agit que de cellules, pas d’un être sensible qui comprend ce qui lui arrive. Culpabiliser les femmes ne sert à rien bien au contraire. Les femmes ont le choix, et ce droit doit être défendu.

      Aimé par 1 personne

  7. merci pour ce blog ! j’adore les illustrations, et la façon très réaliste et nature dont vous le racontez.
    J’ai été confronté moi même à l’ivg, ne pensant aucunement y avoir à faire un jour !
    Maman de 2 petites filles déjà, mon cas est particulier, j’ai tenté pas mal de contraceptions que je ne supporte pas du tout… Pillules(nombreuses), patch, stérilet… Soit je suis très malade avec (nausées, vomissments, maux de tête quotiiens, cholestérol…) soit je saigne énormément…
    Malheureusement, je suis tombés enceinte alors que mon mari et moi, ne désirions vraiment plus d’enfants. Et surtout, j’ai subi une abdominoplastie après ma deuxième fille car j’avais le ventre qui pendait, et ça faisait seulement 1 an. Mon père médecin généraliste, m’a déconseillé fortement de ne pas poursuivre cette grossesse, ma cicatrice étant trop jeune, elle risquait de céder !!
    Donc, même si on avait décidé de le garder, mon corps ne pouvait pas tolérer à nouveau une grossesse, il était bien trop tot. (je cicatrice très mal en plus)
    De ce fait, j’ai été soulagé, même si ça n’a pas été facile, loin de là, de pouvoir avorter.
    Vous avez eu beaucoup de chance avec votre médecin (ou moi bcp de malchance je ne sais pas)
    Le gynéco que j’ai rencontré (presque à la retraite) m’a jugé direct ! Et m’a considéré comme une gamine de 18 ans… Ca a été très difficile, heureusement, le personnelle hospitalier à été très compréhensif et doux. Le gynéco ne me croyait pas sur le fait que je ne supportais pas les moyens de contraceptions (j’avais envie de lui en coller une) facile à dire pour lui l’homme qui n’a pas besoin de subir tout ça ! bref un idiot !
    Au jour d’aujourd’hui, je cherche toujours un moyen de contraception ! j’essaie de nouvelles pillules… c’est pas facile.
    je n’oublierais jamais cette acte que j’ai du faire, j’y pense parfois, mais je suis contente d’avoir pu prendre cette décision.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s